Eglise Saint-Jean

L’église paroissiale de Barrême, située au coeur du village, date du XIXème siècle. Elle a la particularité de posséder un clocher pyramidal réalisé en tuf absolument remarquable, héritier de l’art roman alpin, tout comme l’église. Sa construction a débuté en janvier 1870 suite à l’approbation du conseil municipal . La réception définitive de l’église a eu lieu le 2 mai 1877 après bien des vicissitudes...

Son historique

L'ancienne église paroissiale de Barrême, située à l'emplacement de l'actuelle salle des fêtes, a toujours souffert de graves dégâts causés par les infiltrations. Malgré d'importantes réparations après 1846, elle reste insalubre et est interdite au public le 23 juin 1863 . Il est alors décidé de la déplacer.

  • Le 2 juin 1868, un devis est dressé par l'architecte RAYMOND. La nouvelle église sera établie sur l'emplacement de la mairie. Elle aura 20,70 mètres de long sur 13 de large (la nef en faisant 6 les bas cotés 3,50 chacun).
  • Le 20 juin 1868 les plans et devis sont approuvés par le conseil municipal, le clocher faisant l'objet d'un léger déplacement par rapport à l'emplacement initial.
  • Le 4 octobre 1868 le financement est voté.
  • Le 23 janvier 1870 M TROTABAS Charles, entrepreneur, est déclaré adjudicataire des travaux.
  • Le 3 juillet 1870 il est prévu la construction de la sacristie à l'ouest du clocher, place de la petite fontaine.
  • Le 6 mars 1871 M TROTABAS se présente devant le conseil de fabrique et se déclare contraint de suspendre les travaux, la commune cessant de lui accorder les fonds nécessaires . Le conseil de fabrique s'engage alors et garantit les fonds nécessaires à l'entreprise, si celle ci s'oblige à achever les travaux pour juin 1871, avant la fête de la Saint Jean.
  • Fin juillet 1871, l'église est bénie.
  • Le 17 février 1872 l'église est en voie d'être achevée. Reste à faire l'assainissement et le drainage autour de l'édifice, et terminer le clocher.
  • Le 6 juillet 1873 on réalise le tambour de la porte principale, en maçonnerie, et non en bois de noyer comme prévu initialement.
  • Le 19 juillet 1874 le conseil municipal vote les crédits nécessaires à l’achèvement du clocher et de sa flèche.
  • Durant toute l'année 1876, le conseil de fabrique presse l'architecte et l'entrepreneur pour procéder à la réception définitive de l'église.
  • Ce sera fait le 2 mai 1877 …..

 

La cloche de l'arcade est porte la date 1900, tandis que les deux autres cloches,cloches sol-si pour les mélomanes, bénies en mars 1899, sont dues à la générosité des familles BOYER, de Mademoiselle Joséphine COULLET et à de nombreux dons.

Haut de page
la connexion a échoué